Post reply

Warning: this topic has not been posted in for at least 120 days.
Unless you're sure you want to reply, please consider starting a new topic.
Name:
Email:
Subject:
Message icon:

Verification:
Type the letters shown in the picture
Listen to the letters / Request another image

Type the letters shown in the picture:
Désolé pour toutes ces questions... Les spammeurs sont de plus en plus pénibles. Quelle est, traditionnellement, la couleur du cheval d'Henri IV ?:
Tapez "cy" puis "na", puis "douze" en chiffres (quatre lettres et deux chiffres, donc):

shortcuts: hit alt+s to submit/post or alt+p to preview


Topic Summary

Posted by: Ryō
« on: 1er December 2009 à 13h18 »

Posted by: O_sensei
« on: 1er December 2009 à 13h17 »

De quel livre parles-tu ?
Posted by: Ryō
« on: 1er December 2009 à 10h23 »

A ce propos le livre correspondant à Kaamelott est d'une richesse intéressante.
Posted by: Diditoff
« on: 1er December 2009 à 10h10 »

Après dans la mythologie arthurienne, il y a tellement de variations voir même de contradictions... Chaque auteur à sa version, auxquelles on peut encore rajouter les versions des historiens. Astier, en tant qu'auteur, au même titre qu'un Chrétien de Troyes par exemple, a lui aussi sa version. Ça ne me dérange pas puisque c'est bien fait.
Posted by: O_sensei
« on: 30 November 2009 à 19h21 »

Oui, c'est plutôt intéressant. On en apprend plus sur la réalité "historique" des personnages. C'est également amusant de voir comment Alexandre Astier s'est amusé à s'approprier tout ça. Par exemple Yvain, dans les romans, n'est pas le fils de Leodagan mais un neveu du roi Arthur comme Gauvain etc.
Posted by: Nao/Gilles
« on: 30 November 2009 à 14h29 »

Tout à fait d'accord sur tes commentaires.
Concernant le bêtisier, je ne le trouve pas trop court, il est à peu près aussi long que les autres.
Le docu : je n'ai regardé que la fin justement, la partie sur le Graal... J'y ai pas appris grand-chose mais c'était intéressant. Le reste l'est aussi, ou pas ? J'ai aussi regardé le truc sur Perceval et Karadoc, par hasard. Moins convaincu mais c'est toujours sympa de les voir en interview. (Ils sont drôles aussi en vrai.)
Posted by: O_sensei
« on: 30 November 2009 à 13h34 »

Au départ, j'ai trouvé ce making-of assez froid et vide. C'est vrai, la caméra est posée là au milieu des comédiens sans que l'on ait d'autre indication que le lieu du tournage. Il n'y a aucun commentaire audio sur ce making-of ni aucune interview. Donc un peu déçu par ces premières minutes alors que j'attendais de pouvoir découvrir Alexandre Astier dans son rôle de metteur en scène depuis fort longtemps...

Toutefois, le film avançant, on s'immerge assez bien dans ce flot d'images rapportant le quotidien du tournage. Et finalement, on a un peu l'impression d'être là au milieu de toute l'équipe et de vivre les choses telles quelles sont du point de vue des techniciens et des acteurs et c'est assez plaisant.

Je retiens tout de même deux points négatifs dans ce making-of:
_ Il manque quand même un peu de profondeur dans le sens où rien n'y est jamais détaillé. Étant d'un corps de métier assez proche, c'est peut-être là ma curiosité professionnelle et mon côté geek qui s'expriment mais j'aurais apprécié quelques interviews du staff et du casting, tout comme quelques commentaires d'Alexandre Astier sur les scènes dévoilées.

_ Si l'on appréhende assez bien le quotidien de l'équipe à travers ce film, il reste néanmoins à une grande distance d'Alexandre Astier. Pour ma part, c'est de ce côté-là que j'avais le plus d'attente quand l'information dévoilant qu'un making-of (tout de même assez long: plus de deux heures) serait présent sur l'édition DVD du Livre VI. J'aurais aimé pouvoir mettre des images sur le talent à multiple casquettes du roi Arthur. Son processus d'écriture, sa façon de mettre en place une scène, le pourquoi de ses choix de montage etc. Etant donné qu'il fait 90% du travail de création, je reste un peu déçu de ne pas en avoir appris plus sur ces points. Notez tout de même qu'on voit Alexandre Astier coacher l'acting de différents personnages tout au long du film. On se rend compte à quel point les mots et le rythme des dialogues sont importants pour lui.

Pour résumer, ce making-of m'a fait passer un bon moment et j'ai pris du plaisir à découvrir les personnages dans leur "rôles" d'acteurs. Il est vrai que depuis la sortie de l'édition collector du Seigneur des Anneaux et de ses inombrables bonus, je reste systématiquement sur ma faim quand je visionne d'autres DVDs. Mais bon, pour ce qui est d'Alexandre Astier et de son processus créatif, il nous le dévoile tout de même ailleurs en publiant l'intégrale de ces scripts. Je n'ai plus qu'à aller me procurer ceux du Livre II. ^_^

Le bêtisier quant à lui est aussi un bon moment, même si, pour ma part, je l'ai trouvé un peu court et un peu moins "bêtisier" que les précédents.

En revanche, la dernière partie du documentaire présente sur ce DVD est fort intéressante. C'est, pour moi, le meilleur.
Posted by: Diditoff
« on: 30 November 2009 à 8h56 »

En général les making of et autres joyeusetés sur les DVD je zappe systématiquement. En revanche j'ai vu celui du premier Livre et j'ai trouvé ça, pour une fois, assez intéressant. On voit la recherche impresionnante qui a été faire pour faire cette série.
Pour l'instant je n'ai aucun des Livres en DVD mais petit à petit je vais m'y mettre. Même si j'ai déjà tout vu et que je ne le re-regarderai peut-être qu'une ou deux fois, ils méritent leur place dans ma vidéothèque.
Posted by: Nao/Gilles
« on: 29 November 2009 à 19h52 »

J'ai pas regardé tout le making-of (il est un peu austère sur les bords... Ca serait pas mal si on m'indiquait quels sont les "bons" passages à voir absolument), mais on découvre quand même pas mal de trucs marrants... Par exemple l'acteur qui joue le ticopin de Mevanwi dans son flashback...... :^^;: Il est trop !

Faut que je m'y remette, j'ai laissé complètement en plan les topics Kaamelott après avoir écrit mon billet. J'ai eu l'impression d'y mettre tout ce que j'avais à dire sur Kaamelott, une sorte de synthèse, mais il y a toujours de quoi dire !
Posted by: O_sensei
« on: 29 November 2009 à 17h53 »

J'ai reçu le DVD avant-hier, me suis déjà fait tous les bonus inclus, quelqu'un pour en causer ? Que pensez-vous de ce making of ?
Posted by: Arion
« on: 1er November 2009 à 23h26 »

Erf, je suis peut être un vieux beau, un vieux con, mais c'est exactement ce type de chose qui me fait totalement adhérer. Génialissime à mon sens.
En ce qui me concerne, j'adore quand le programme / contexte / esprit s'y prête. C'était jouissif dans Kill Bill d'entendre de la musique western d'Ennio Morricone alors qu'une américaine habillée en Bruce Lee façon "jeu de la mort" taillade du yakuza à coup de katana ou quand une bande de juifs américains barjos massacre tout le 3ème Reich dans "Inglourious Basterds"...
Là, c'est clair, je kiffe. Car l'esprit du programme s'y prête et le réalisateur ne fait que des films hommages / clin d'oeil / référentiels.
Mais là, dans Kaamelott, ça n'a strictement aucun sens au niveau artistique, dans l'esprit du programme "Kaamelott". Pour moi, anyway, bien sûr ! ^^

La seule justification possible est, à mon sens, le fait de vouloir rendre hommage au compositeur fétiche d'Astier (Lefèvre, compositeur sur des films de... De Funès, notamment) en utilisant l'une de ses compositions à la toute fin de Kaamelott version télé. Mais c'est tout.
Le morceau n'a en soi aucune autre légitimité dans le cadre artistique précis qui est celui de Kaamelott. Si la musique jazz d'Astier dans certaines scènes à Rome se justifiait par le thème (cfr explications d'Astier sur le parallélisme entre la décadence de Rome et celle de New York), mettre une musique expérimentale moderne en guise d'illustration du renouveau du héros, faisant tournoyer son sabre comme Luke Skywalker faisait tournoyer son sabre laser... Euh, on a compris que t'étais un geek, Alex ! ;-))

Mais ce n'est que mon avis, oeuf corse. Peu importe, de toute manière.
Cet épisode 9, Kaamelott et Alexandre Astier sont très grands !  ;-)

P.S. Ennio Morricone et Louis de Funès sont grands aussi, d'ailleurs, vive eux !
Posted by: Ryō
« on: 1er November 2009 à 23h09 »

Y a juste un truc qui m'a fait tiquer, c'est la toute fin de l'épisode 9... Je sais qu'Alexandre est fier d'être un geek et qu'il ne renie pas ses influences, mais c'était obligé le côté Luke Skywalker sur fond de musique "enniomorriconesque" à la toute fin de l'épisode ? ^^;
Erf, je suis peut être un vieux beau, un vieux con, mais c'est exactement ce type de chose qui me fait totalement adhérer. Génialissime à mon sens.

J'ai vu la fin du livre VI, j'étais déjà dans le cinema à attendre le début du prochain film.
Posted by: DonSelf
« on: 1er November 2009 à 21h58 »

Quote
il n'y a pas vraiment eu de scènes qui justifieraient le soudain attachement à Arthur...
Pas dans ce livre, mais dans le V par contre, quand Arthur a replanté l'épée,  Venec lui dit qu'il préférait quand c'était lui le roi.  Et je pense qu'il ne lui dit pas uniquement ça parce qu'Arthur est plutôt coulant avec lui. Donc, ça m'a étonnée que Venec aide Arthur, mais en fait ça ne m'étonne pas qu'il lui soit attaché....

C'est pas très clair ce que je dis, je le vois bien  :D
Posted by: Arion
« on: 1er November 2009 à 17h45 »

Oui j'ai pu revoir la scène tout à l'heure, c'est bien Venec, c'est juste que c'est surprenant de sa part d'être aussi "noble"...
Le décalage vient, je pense, du fait qu'on a pas vraiment vu Venec s'attacher à Arthur ? Je veux dire, à part traîner dans les rues de Rome et avoir permis à Arthur, Ménilius et consorts de faire la traversée jusqu'en Bretagne (de mémoire ?), il n'y a pas vraiment eu de scènes qui justifieraient le soudain attachement à Arthur... Car pourquoi prendre la peine de se taper la route jusqu'à Tintagel pour avertir le Roi agonisant de la menace incarnée par Lancelot et ses suivants ?
Quote
De plus, on dirait que pour lui, l'association Arthur/Rome n'est pas du tout naturelle. J'ai trouvé ça curieux.
Exact, ça rejoint ce que je dis juste au-dessus.
Quote
Par contre j'insiste, il semble bel et bien porter un uniforme et il a une épée à la ceinture... Il n'est pas du tout fringué comme à son habitude.
Ah bon ? Pas revu la scène, faut dire... Peut-être que Astier a voulu montrer là le passage qu'opère Venec de "simple" marchand à la sauvette au brigand de grand chemin ?
Quote
Quote
Y a juste un truc qui m'a fait tiquer, c'est la toute fin de l'épisode 9... Je sais qu'Alexandre est fier d'être un geek et qu'il ne renie pas ses influences, mais c'était obligé le côté Luke Skywalker sur fond de musique "enniomorriconesque" à la toute fin de l'épisode ? ^^;
Cf. mon commentaire sur le sujet dans mon billet. Visiblement on n'est pas d'accord là-dessus ;)
C'est pas qu'on est pas d'accord (j'ai bien saisi l'hommage à Raymond Lefèvre et, du coup, à Louis de Funès, mais aussi tout l'aspect référentiel geekesque), mais ça m'a fait tiquer. Non pas que la renaissance du héros m'apparaisse suspecte, mais le traitement formel m'a vraiment laissé perplexe (l'association des images star wars / killbillesques avec une musique "enniomorriconesque"... Je m'attendais pas à avoir du Tarantino dans Kaamelott, quoi  :p  ).
Mais bon, quoiqu'il en soit, j'ai adoré ce dernier épisode... Contrairement à certains passages du Livre V qui m'avait franchement emmerdé, cet épisode contemplatif était bouleversant dans son genre. Et ce, malgré tous les défauts que tu listes avec justesse dans ton billet.
Posted by: Nao/Gilles
« on: 1er November 2009 à 16h06 »

Ca y est, j'ai terminé mon billet (ayant trouvé deux illustrations bien frappantes).
Ecrit la nuit dernière, fignolé ce matin et à l'instant-même également.

http://nao.noisen.com/5481/kaamelott-fin-et-commencement/

J'espère que ça vous inspirera autant que moi :)
C'est effectivement Venec ! Mais il n'a jamais été soldat, il a toujours été "vendeur à la sauvette" ou détrousseur de grand chemin.
Oui j'ai pu revoir la scène tout à l'heure, c'est bien Venec, c'est juste que c'est surprenant de sa part d'être aussi "noble"... De plus, on dirait que pour lui, l'association Arthur/Rome n'est pas du tout naturelle. J'ai trouvé ça curieux.
Par contre j'insiste, il semble bel et bien porter un uniforme et il a une épée à la ceinture... Il n'est pas du tout fringué comme à son habitude.
Quote
Y a juste un truc qui m'a fait tiquer, c'est la toute fin de l'épisode 9... Je sais qu'Alexandre est fier d'être un geek et qu'il ne renie pas ses influences, mais c'était obligé le côté Luke Skywalker sur fond de musique "enniomorriconesque" à la toute fin de l'épisode ? ^^;
Cf. mon commentaire sur le sujet dans mon billet. Visiblement on n'est pas d'accord là-dessus ;)
Quote
Prochaine étape, acheter le box DVD et le bouquin des textes du Livre II.
I can't wait. Quoique, le making of... Je me demande si je préfèrerais pas garder le mystère sur le tournage, en fait.